Francis BABLON
Sophrologue à Granville

Francis BABLON, sophrologie à Granville, près de Coutances et Avranches

Francis BABLON
Sophrologue à Granville

La sophrologie, peut-elle trouver une place au lycée ?

préparation aux examens

La sophrologie, c'est quoi ?

 

Fondée en 1960 par un neuropsychiatre, le professeur Alfonso Caycedo, la sophrologie est une technique corporelle.

Selon son fondateur, la sophrologie est l’étude ou la science de l’harmonie de la conscience, elle est une discipline qui étudie la conscience et les valeurs de l’existence de l’être par des procédés propres et originaux ; elle se concentre sur la qualité de la relation qui unit le sujet avec lui-même et avec le monde dans une expérience qui se vit ici et maintenant, conscience de la qualité de présence à soi, aux autres, au monde.

La sophrologie est un entrainement, une pédagogie de l’existence susceptible de produire des effets thérapeutiques.

La sophrologie peut aussi être définie comme un ensemble de techniques de relaxations, dynamiques ou statiques, associées selon les cas à des techniques de respiration et d’évocations positives ayant pour effet d’agir à plusieurs niveaux, émotionnel, cognitif et comportemental.

Une séance de sophrologie est un moment privilégié que l’on s’accorde à soi-même.

Ne jamais oublier que partir à la conquête de notre conscience nécessite du temps et de la persévérance.

                                                         

 

Quatre principes fondamentaux

1 - Le principe du schéma corporel comme réalité vécue,

 

2 – Le principe d’action positive,

 

3 – le principe de réalité objective,

 

4 – le principe d’adaptabilité,

 

 

 

La sophrologie pour quoi ?

 

Depuis sa création en 1960, les nombreux sophrologues formés à cette science, possédant souvent une double compétence, ont travaillé et expérimenté sur de nombreux sujets. Il en ressort aujourd’hui que la sophrologie possède quatre principaux champs d’application :

 

  • Le champ médicale et paramédicale,
  • Le champ socio-prophylactique,
  • Le champ pédagogique,
  • Le champ sportif,

 

 

 

Les élèves au lycée

 

Ils sont âgés en moyenne de 15 à 19 ans, ils sont des adolescents.

Cette période exceptionnelle de la vie est la seule fois dans l’histoire d’un être humain où s’associent des changements physiques, psychologiques et sociaux : changements physiques importants, observables par le sujet lui-même et les autres, changements psychologiques influant sur la manière de penser, de ressentir l’autre et soi-même, changements sociaux, manifestés dans les relations interpersonnelles et les champs d’intérêts.

A la différence de l’enfance ou de la vieillesse, où les évolutions se font de manière progressive ou partielle, l’adolescence est un bouleversement complet et rapide, en rupture avec la période précédente, même si elle se trouve dans son prolongement.

Se greffe à cette particularité de l’existence la nécessité d’intégrer beaucoup de connaissances différentes pour préparer son orientation post- bac et l’examen du baccalauréat.

 

 

 

Les enseignants

 

Les enseignants ont un métier bien particulier, ils ont d’une part la responsabilité de transmettre les connaissances aux élèves et d’autre part l’obligation de s’adapter aux programmes dictés par le ministère de l’éducation nationale, programmes qui sont en perpétuelles évolution et adaptations.

Avec la crise sanitaire vécue depuis le début de l’année 2020 il devient aussi nécessaire de s’adapter aux formes possibles de l’enseignement à distance.

Il apparaît donc que l’exercice de cette profession est complexe, mais en aucun cas les enseignants ne doivent perdre de vue l’objectif premier du projet éducatif, la transmission des méthodes et des connaissances qui vont permettre aux futurs adultes, que sont les adolescents, de se structurer, de s’intégrer, de respecter.

 

 

 

Conclusion

E- Conclusion

L’alignement des conduites à l’intérieur du système scolaire est d’un coté nécessaire pour structurer le groupe ; il est de l’autre limité parce qu’il ne considère pas suffisamment l’individu dans sa particularité.

La pratique de la sophrologie a le mérite de resituer la personne dans son être-soi pour renforcer ou développer au moins la confiance en soi, l’attention, la mémorisation, la créativité.

Progressivement la sophrologie permet de mieux vivre certaines situations que l’on rencontre quotidiennement dans un lycée :

  • Mieux vivre les situations stressantes,
  • Relâcher les tensions inutiles,
  • Mieux vivre ses émotions (les peurs, la colères, l’amour, …
  • Mieux s’organiser, programmer, réviser
  • S’adapter plus facilement,
  • Profiter de quelques conseils pour l’hygiène de vie, sommeil et vigilance, l’alimentation, l’activité physique, …

 

La sophrologie peut être un bon support d’accompagnement des élèves pour la préparation à l’épreuve du grand oral qui devient en 2021 une nouvelle épreuve phare du baccalauréat.

Sur les cinq critères de la grille d’évaluation de l’épreuve, les techniques sophrologiques peuvent être d’un grand intérêt pour au moins trois critères, la qualité orale de l’épreuve, la qualité de la prise de parole en continu et la qualité de l’interaction.

Pour les deux autres critères directement liés aux connaissances de l’élève la sophrologie est un bon accompagnement tout au long du cursus pour les raisons définies précédemment.

Il est nécessaire de préciser ici que les résultats obtenus par le biais de la pratique des techniques sophrologiques dépendent du temps et de la régularité des entrainements, l’anticipation est de rigueur.

 

La sophrologie est une discipline qui a sa place dans les projets pédagogiques à partir de l’enseignement primaire pour amener les élèves vers plus de responsabilité, d’autonomie, et de respect.

 

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.